Update lecture #2

Bon, la régularité n’est définitivement pas de mise sur ce blog… et à dire vrai, elle ne l’est pas non plus dans mes lectures. Mon rythme est des plus perturbé ces derniers temps. L’envie de lire m’a lâchée, je l’ai perdu dans le fouillis de toutes les choses que j’ai à faire, et c’est bien dommage 😦 j’espère que ça me reviendra.

En attendant, j’ai quand même trois livres à vous présenter, que j’ai lu il y a maintenant un moment, je vais donc faire de mon mieux pour vous en parler ^^

Rusty nailed – Alice Clayton

C’est ici la suite de Wallbanger, que j’ai lu l’an passé et que j’avais adoré ! Il m’avait amusé, j’avais craqué pour la dynamique entre Simon et Caroline. J’ai malheureusement eu du mal à retrouver ce plaisir de lecture ici. J’ai trouvé cette suite finalement peu utile. C’était un brin longuet, et les personnages m’ont apparu moins sympathiques. Le tout présentait beaucoup moins d’humour. Bref, sans avoir été une torture à lire, ça a été une déception, il est selon moi nettement en dessous de Wallbanger et on peut largement s’en passer. Je lirai probablement la nouvelle les concernant puisqu’elle est déjà dans ma PAL, mais avec moins d’enthousiasme.

Rusty nailed

Amoursky boulevard – Jacques Enaux

Pour ce livre j’ai été contacté par les Editions de la Rémanence que je remercie pour l’envoi. Ce livre m’avait intriguée par son cadre : la Russie. Un pays qui m’intrigue mais dont je ne connais rien. Et je dois dire que j’ai globalement beaucoup apprécié ma lecture. Je ne sais pas si c’est autobiographique, j’ai eu l’impression que ça l’était. Mais c’est en tout cas une jolie histoire, joliment racontée. Le narrateur (et auteur ?) m’a vite été très sympathique. Je me suis prise au jeu de suivre ses aventures. Son courage de partir à l’inconnu ainsi avait quelque chose de fascinant. J’ai aimé la narration, juste ce qu’il fallait de poétique parfois, mais sans trop en faire. Ce fut une agréable découverte que je vous recommande si vous avez envie de découvrir un peu la Russie.

Amoursky boulevard

Emmy & Oliver – Robin Benway

Ici je remercie les Editions Nathan pour l’envoi du livre. Ce livre avait un synopsis qui m’intriguait beaucoup. Cet histoire d’enfant enlevé qui réapparaît, le traitement du retour, de l’après… c’est un sujet qui m’intéressait beaucoup. Et puis l’auteure est devenue une valeur presque sûre pour moi puisque c’était ici le 4e de ses livres que je lisais et que j’avais beaucoup apprécié mes précédentes lectures.  Je n’ai à nouveau pas été déçue. Bon pour être tout à fait franche, c’est peut-être le titre que j’ai le moins apprécié parmi les 4, mais cela est resté une très bonne lecture. Les personnages m’ont plu, m’ont semblé réalistes. L’histoire a été traitée avec justesse, même si j’aurais apprécié que le sujet du retour soit traité encore plus en profondeur. Certains éléments m’ont semblé un peu « faciles ». Hormis cela je me suis laissée entraîner dans l’histoire par la plume de Robin Benway, toujours aussi agréable à lire.

Emmy & Oliver

Publicités

Update lecture #1

Vous aurez certainement remarqué (ou pas d’ailleurs, et je ne vous en voudrais pas ^^) que j’ai récemment stoppé ma chaîne Youtube. Manque de temps, d’envie, raisons personnelles et professionnelles. Tout s’est combiné pour en arriver là. La fermeture a été quelques peu subites et je m’en excuse. Mais cela commençait à faire un certain temps que l’idée trottait dans un coin de ma tête.

Toutefois, j’avais encore des choses à dire sur mes lectures. C’est pourquoi j’ai décidé d’exhumer ce blog laissé à l’abandon pour revenir vous en parler. Je manque toujours de temps, c’est pourquoi ce billet a tant tardé à venir, mais je vais tout de même essayer de vous parler régulièrement des livres que je lis. Ne serait-ce que par égard pour les maisons d’éditions qui m’ont fait confiance, mais surtout parce que parler de mes lectures me manquerait un peu quand même 🙂

C’est parti donc pour ce premier update lecture ici !

20170702_173104.jpg

#scandale – Sarah Ockler

J’ai été surprise par ce roman. Pour être honnête, je l’ai commencé peu convaincue. J’avais en mémoire l’avis de quelqu’un (bien sûr, je n’ai plus aucune idée de qui), qui n’avait pas du tout apprécié. J’étais donc assez refroidie.

Et bien heureusement que je me suis mise un coup de pied au derrière pour le sortir de ma PAL, puisque finalement j’ai plutôt bien aimé ma lecture ! L’héroïne fait preuve de pas mal d’humour, un peu pince-sans-rire, pile dans mon genre. Les personnages secondaires sont intéressants (surtout ceux de l’équipe d’investigation), le message devrait faire réfléchir les plus jeunes… Bref, le tout a été bien dosée pour en faire une lecture très agréable.

Mon seul reproche est sur la naïveté des personnages. Ils sont à la fin du lycée, je m’attendais à plus de maturité sur certains points de leur part. Cela étant dit, rien de choquant non plus et cela sert bien le récit.

#scandale

Miss Peregrine’s home for peculiar children – Ransom Riggs

ENFIN ! Enfin mes amis j’ai sorti ce livre de ma PAL. Il y traîne depuis sa sortie VO en hardback… Ahem… Mon excuse, c’est que j’avais été quelque peu refroidie par sa densité.

Et finalement il se lit plutôt bien. Bon, il m’a fallu une éternité pour en venir à bout (si en plus on ajoute une panne livresque, la combinaison est parfaite ! Ou pas.). Mais j’ai tout de même apprécié cette lecture. Je n’en suis pas à l’encenser comme certains (qui avaient du coup contribué à ce que je mette la barre haute, ce qui, on est d’accord, n’est jamais bon), mais j’ai aimé l’imagination de l’auteur, comment il a construit l’histoire autour de ces vieilles photographies. Il est vrai que parfois, j’ai eu le sentiment qu’il forçait un peu les choses pour coller à la photo, mais globalement, tout s’enchaîne de manière fluide, on y croit.

Le point qui a un peu pêché pour moi dans cette histoire est son rythme. J’ai trouvé le tout assez lent. Ca se lit plutôt bien, mais je pense que le tout aura pu être élagué d’un certains nombres de pages.

Toujours est-il que le décor est plutôt bien planté, à la fin du livre j’étais curieuse de voir de quoi la suite allait être faite. Depuis l’engouement est un peu retombé, mais je la lirais assurément.

Miss Peregrine’s home for peculiar children

Tempting princess – Gina L. Maxwell

Une romance assez classique. Une femme forte et indépendante avec des règles de vie très stricte. Un homme fort et indépendant, avec le coeur sur la main, mais une réticence à s’engager. Forcément, leur rencontre va changer la donne.

Je suis généralement bon public pour ce genre d’histoire, mais quelques fois la mayonnaise ne prend pas (image du jour, bonjour). Et ça a malheureusement été le cas ici. Il est possible que je ne l’ai pas lu au bout moment, que j’ai été un peu lassé de voir le même schéma se répéter, ou tout simplement que je n’ai pas vraiment accroché au style de l’auteur. Probablement un mélange des trois.

Toujours est-il que j’ai lu le dernier tiers en diagonal, et aussi vite fini, aussi vite oublié. Dommage. J’ai le dernier tome de cette série dans ma PAL (série de tomes compagnons qui peuvent se lire indépendamment les uns des autres). Le personnage féminin est la jeune soeur de l’héroïne de Tempting princess. Le peu qui a été dit sur elle suffit à m’intriguer pour avoir envie d’en lire un peu plus sur elle, mais je ne me précipiterais pas non plus sur cette lecture.

Tempting princess

Rose givrée – Cathy Cassidy

C’est là je pense l’un de mes préférés de l’auteure. Comme toujours elle sait écrit une histoire touchante, avec des personnages et un cadre attachant, tout en abordant un ou plusieurs sujets importants.

J’ai trouvé que ce livre-ci était l’un de ses livres au ton le plus grave. Elle ne censure pas les faits, elle les décrit au contraire de manière juste et sans équivoque.

L’histoire m’a beaucoup touchée de même que ces personnages. Le jeune Carter est juste adorable !

La fin est probablement un peu facile, mais elle passe pas un événement d’une telle tristesse que finalement, pas tant que ça…

Rose givrée

The death cure – James Dashner

Cette série a toujours été en demi-teinte pour moi. Le concept et l’idée m’ont toujours plutôt plu, mais quelque chose dans le style m’a toujours laissé assez mitigée. Cette conclusion confirme le tout. J’ai trouvé le rythme trop inégal, avec un enchaînement d’action pour ensuite passé à des moments presque creux. Je n’ai jamais réussi à m’attacher aux personnages, ce qui fait que j’ai été complètement détachée de leur sort. Pourtant l’auteur a pris quelques risques avec son histoire (même si j’ai trouvé que globalement ces risques restaient timides compte tenu du contexte).

J’ai trouvé aussi les explications un peu brouillonnes par moment. Pas assez claires à mon goût, et peut-être aussi trop faciles. Et surtout, là où le bât a vraiment blessé, c’est sûr la fin. Je l’ai trouvé bâclé. L’auteur avait créé un monde assez vaste, avec une mythologique sommes toutes plutôt intéressantes. Et il conclut tout cela en trois coups de cuillères à pot. Vraiment dommage. Je suis curieuse quand même de voir les films maintenant, je ne suis donc pas dégoûtée de cette histoire ^^’

The death cure

Fangirling

Qu’on se le dise, j’ai toujours été une fangirl. Depuis toute petite, que ce soit pour des séries TV, des films, des livres, j’ai toujours eu ce côté *je suis folle mais tout va bien* en moi. Je ne sais pas trop où cet article va me mener, mais j’avais envie d’écrire à ce sujet ^^ Lire la suite